Episode 123 « Comme un buffle en rut », « Just like buffalo »

  • Réalisateur: Rob Schiller – Producteur: Tracey Ormandy
  • Scénaristes: Don Foster & Lee Aronsohn – Histoire de: Chuck Lorre & Susan Beavers
  • Première diffusion aux États-Unis: 17/05/2004 – Première diffusion en France: Inconnue
  • Guest-Stars: Stacey Davids (Linda), Cheril White (Ruth), Amy Farrington (Kathleen), Yvette Nicole Brown (Mandy), Kristin Richardson (Tiffany)

Charlie n’a plus le droit de voir Jake suite à une décision de Judith et de son groupe de parole. Alan fera leur connaissance mais ne voudra plus les rencontrer par la suite même s’il sera obligé car il ne pourra plus voir son fils dans son propre domicile. Charlie tentera alors d’aller les séduire pour avoir le droit de voir Jake suite à une petite réunion « familiale »…

Charlie étale les objets de Jake un peu partout dans le salon pour montrer qu´il est un oncle sympa. Il veut montrer à la femme qu´il a invité qu´il n´ai un parmi tant d´autres gars qui veut juste coucher avec elle. Judith a une réunion entre filles chez elle. Jake arrive. Alan tient à lui déposer les affaires d´école de Jake. Elle va chercher des factures qu´il doit payer. Il se présente aux amies. Elles ne sont pas très réceptives. Jake répète une phrase de Charlie sur le fit qu´il ne veut pas se marier et qu´il ne veut pas d´enfant. Les amies de Judith semble choquer.

Charlie tente de séduire la femme avec qui il est en racontant de beaux bobards. Alan revient à la maison alors qu´il était censé aller au cinéma pour ne pas déranger Charlie. Alan reçoit un appel. Il ne décroche pas. Charlie s´en fout. Il veut juste qu´il reparte. Tiffany rentre dans la maison et entend la phrase de Charlie que Jake a prononcé devant les amies de Judith.

Charlie a acheté un jeu vidéo violent pour Jake. Tiffany rappelle Charlie pour tenter de repartir sur de nouvelles bases. Alan doit aller chercher Jake alors que ce n´est pas à lui. Il finit sa discussion avec Alan avant qu´il ne parte. Il la met en attente, enfin c´est ce qu´il pense, et explique de nouveau son point de vue. Mais avec Tiffany au bout du fil, ça ne passe pas.

Judith veut qu´il entre. Elle veut lui parler. Ça sent l´interrogatoire. Jake n´est pas là. Elles veulent lui parler. Elles pensent que le milieu dans lequel vit Jake n´est pas bon. En fait, elles le veulent loin de Charlie. Alan s´emporte et leur dit que le mauvais milieu est peut-être ici, avec des femmes aigries, dans cette atmosphère toxique… Autant dire qu´il ne parvient pas à ses fins.

Charlie se lève mais il n´y a pas de pancakes pour le petit-déjeuner vu que Jake n´est pas là. Tiffany le rappelle. Et oui, on peut difficilement rester faché avec lui. Tout le monde voudrait savoir pourquoi Jake n´est pas là. Evelyn appelle Judith pour voir son petit-fils. C´est alors que Charlie entre en scène. Il va faire le numéro de l´homme qui aime son neveu, qui est devenu un autre homme en sa présence mais qu´il ne peut aller bien à cause de ´éducation de sa mère. Le moins que l´on puisse dire, c´est qu´il trouve son public.

Le pari est réussi. Il a même invité les filles chez lui. Judith arrive avec Jake. En échange, elle voudrait récupérer ses amies. Il reviennent à leur ancien accord de garde. Par contre, Charlie n´a plus le droit de mettre les pieds chez Judith. Avant de repartir, elle accepte de prendre un verre de vin chez Charlie.

Jake étudie la tête de Charlie. En effet, on lui a dit que si Charlie avait tant de problèmes, c´est parce qu´il avait une petite tête. Mais Jake ne la trouve pas si petite.