Episode 115 « La fille qui avait un grain », « Round one to the hot crazy chick »

  • Réalisateur: Andrew D. Weyman – Producteur: Tracey Ormandy
  • Scénaristes: Chuck Lorre & Lee Aronsohn – Histoire de: Chuck Lorre & Lee Aronshon
  • Première diffusion aux États-Unis: 09/02/2004 – Première diffusion en France: Inconnue
  • Guest-Stars: Jenna Elfman (Frankie), Juliette Goglia (Joanie)

Cet épisode est composé de deux parties.

Charlie et Alan tombe sur Frankie dans un parking, une jolie jeune femme qui est en train de détruire une voiture.Malgré la réticence d’Alan, Charlie tombe sous le charme et décide de l’emmener chez lui. Il s’avère qu’elle a de nombreux problèmes et qu’elle attire les deux frères.

Alan et Charlie arrive dans le parking sous terrain par l’intermédiaire de l’ascenseur. En rejoignant leur voiture, il croise une femme qui démolit la voiture de son psy avec une batte de baseball. Charlie est sous le charme. Alan est apeuré. Alan met un coup pied dans la voiture qui déclenche l’alarme. Alan veut dégager mais la femme se plaint qu’ils ne peuvent pas la laisser là. Ils l’emmènent donc chez eux.

Alan demande où ils doivent la déposer. Mais elle leur affirme qu’elle n’a pas d’endroit où héberger. Elle demande donc à Charlie s’il connaitrait un endroit. Il l’emmène donc chez lui. À peine arriver, elle aperçoit la mer et commence à se déshabiller pour aller se baigner. Rose joue avec Jake à la momie sur la chaise. Judith arrive pour chercher Jake. Alan demande à Charlie de vérifier si Frankie ne vas pas revenir. Jake va dans sa chambre en sautillant en momie. Rose rejoint Charlie sur le balcon. Judith aperçoit la chaussure d’une femme sur le sol. Frankie revient de sa baignade. Elle aimerait prendre une douche chaude.

Ils mangent japonais. Alan lui demande d’où elle vient. Elle le laisse deviner. Il ne sait pas trop par où commencer. Elle ne lui dira donc pas. Au lieu de parler d’elle, elle leur pose des questions. Charlie dit à Frankie qu’Alan est chiropracteur. Elle respecte beaucoup cette profession. Cela tombe bien, elle aurait besoin d’un ajustement. Il lui propose de lui en faire un. Elle accepte. Elle lui demande si elle doit garder ses vêtements ou non. Et Charlie reste là, scotché et bouche-bée sur sa chaise. Frankie est dans la chambre. Elle a une étrange conversation au téléphone. Charlie s’assure que Frankie a tout.

Alan a préparé le petit déjeuner. Elle trouve cela charmant. Elle aimerait savoir ce qu’elle peut faire pour les remercier. Pour commencer, Alan voudrait qu’elle raconte quelque chose à son sujet. Elle leur dévoile qu’elle travaille pour une agence secrète et qu’elle doit… et elle se met à rigoler car ils pensaient que c’était vrai et étaient vraiment accrochés à ces lèvres. Elle va se doucher. Alan aimerait savoir si Charlie a des projets pour la journée. Son programme est de rester à la maison, comme Alan. Ils commencent à se disputer.

Charlie joue au piano. Alan va apporter des serviettes fraîches à frankie. Mais Charlie s’en ai déjà chargé. Ils se battent pour savoir qui va conduire Frankie. Ils se sont sur le point de se bagarrer mais elle intervient. Elle leur explique l’importance de la famille, verse quelques larmes et ils se réconcilient.

Ils arrivent chez elle. Elle va chercher sa fille et leur demande s’ils peuvent la conduire à la gare. Ils lui demandent de rester encore quelques jours chez eux le temps qu’elle trouve un endroit où s’installer. En attendant, ils se mettent à imaginer le pire. Il se pourrait qu’ils soient les complices d’un cambriolage. Elle revient avec Joanie, sa fille. Et ils reprennent la route pour Malibu.