Episode 103 « Porky est mort », « Go East on sunset until you reach the gates of hell »

  • Réalisateur: Andy Ackerman – Producteur: Tracey Ormandy
  • Scénaristes: Lee Aronsohn & Mark Roberts – Histoire de: Don Foster & Chuck Lorre
  • Première diffusion aux États-Unis: 06/10/2003 – Première diffusion en France: 08/02/2005
  • Guest-Stars: Darryl Sivad (Chauffeur de taxi)

Après une journée à Disneyland où il semble que seul Alan se soit amusé, Jake est malade et demande à retourner chez sa mère. Alan passera la journée avec lui mais se fera jeté par Judith. Déprimé, Charlie décide de l’emmener prendre un verre. « Bourré », ils prennent un taxi et décident d’aller dire la vérité sur ce qu’ils pensent à leur mère et à Judith. Cela échoura complètement et ils se retrouveront malgré eux au centre d’un jeu télévisé.

Comme lors de l’épisode précédent, la scène commence avec Charlie jouant du piano. Cette fois, il est en train de composer un jingle pour une nouvelle publicité. Il est plutôt satisfait. Alan revient avec Jake et Judith pour apporter les affaires de Jake. On apprend que Judith est lesbienne. Jake a apporté Porky, son cochon d’inde, ce qui n’est pas du goût de Jake. Alan propose de l’emmener à Disneyland.

En mangeant un yaourt, Alan trouve Rose derrière la fenêtre. Alan appelle Charlie pour le prévenir qu’elle est arrivée. Charlie a appelé Rose pour garder Jake le soir étant donné qu’il pense sortir avec Alan. Mais l’idée que Rose garde Jake n’enchante pas trop Alan. Charlie programme toujours de sortir ce qui surprend Alan qui pensait tout de même passer la soirée à la maison. Charlie décide de rester, ils s´assoient mais le silence domine. Au final, Alan laisse Charlie y aller.

Le lendemain matin Charlie se réveille nez à nez avec Porky. Evelyn apporte à Alan la liste des meilleurs avocats de Los Angeles pour provoquer un conflit d’intérêt et empêcher Judith d’avoir un bon avocat. Charlie arrive dans la cuisine. Evelyn aimerait savoir pourquoi il ne l’a pas rappelé. Jake demande à sa grand-mère si elle vient avec eux mais il semble qu’elle n’aille pas en banlieue. Au final, Charlie les accompagne à Disneyland pour ne pas rester avec Evelyn. Charlie et Jake rentre, triste, avec sa chapeau et une plume contrairement à Alan qui revient très content avec sa laisse-chien. Jake ne se sent pas très bien et Alan décide de le ramener chez sa mère.

Le lendemain matin, Jake se réveille avec une oreille souffrante et souhaiterait rentrer à la maison, dans sa vraie maison, chez sa mère.

Le soir, Charlie continue à travailler sur sa chanson quand Alan revient. Les paroles avancent bien mais la musique nécessite quelques arrangements. Charlie lui annonce la mauvaise nouvelle : Porky est mort. Alan voit en la mort de Porky le symbole de sa vie. Charlie propose de se débarrasser de Porky dans l’océan et aller boire. Après être choqué, Alan trouve la proposition intéressante.

Les voici à Pavlov’s pour oublier la mort de Porky. C’est dimanche, c’est soirée Tequila à Pavlov’s. Sous l’effet de l’alcool, Alan en vient au fait qu’il est un looser. Charlie le convaint qu’il n’est pas un looser et cela fonctionne. Alan prend conscience que ce n’est pas un loser et que c’est de la faute de Judith. Ils repartent du bar et se retrouvent en voiture. Pas dans la leur mais dans un taxi. Alan décide de retourner chez lui, à Sherman Oaks. Le taxi dépose Alan «chez lui ». Charlie demande au taxi d’attendre avant de le reconduire à Malibu. Et pour cause, il sait qu’Alan va se faire rejeter… avec un club de golf. Charlie aimerait bien savoir le club choisit. Lors du retour, Alan aimerait pouvoir demander conseil à leur père. Le chauffeur de taxi joue le rôle de psychologue et leur fait prendre conscience qu´il devrait affronter leur mère. Alan le traite de poule mouillée et Charlie accepte de continuer la route jusqu’à chez leur mère. Pour se donner du courage, ils aboient comme dans le bar avant de boire un shot. Alan tente de se dérober car il ne sait pas quoi dire mais Charlie le retient. Evelyn ouvre la porte et aimerait savoir ce qui passe. Alan lui apprend que Porky est mort alors que Charlie lui dit ce qu’il pense de son enfance.

Rose retrouve nos deux compères sur le balcon, d’innombrables bouteilles de bières sur la table. Rose leurs apprend qu’ils ont participé à un show télé pendant la nuit. Charlie à chanter son jingle. Quant à Alan, il se demande pourquoi Judith est devenue lesbienne alors qu’elle n’aime pas le sexe oral.

Réplique la plus comique :  » Somebody´s better be dead.  »
 » Porky´s dead.  »

Réplique la plus nulle :  » Don’t cry ! We can still be friends.  »

LA phrase :  » I am not thrilled to have one small kid in my house, why would I drive 50 miles to see their kingdom?  » …  » The happiest place on Earth? My snow white ass.  »

La scène la plus comique : Quand Alan se met à pleurer pour la mort de Porky.