Episode 101 « Tonton Charlie », « Pilot »

  • Réalisateur: James Burrows – Producteur: Annette Sakahian Davis
  • Scénaristes: Chuck Lorre & Lee Aronsohn – Histoire de: Chuck Lorre & Lee Aronshon
  • Première diffusion aux États-Unis: 22/09/2003 – Première diffusion en France: 04/01/2005
  • Guest-Stars: Eddie Gorodetsky (Doug), Louisette Geiss (Karen), Don Foster (Ken), Eugene Byrd (Lenny), Jennifer Taylor (Suzanne), Frankie Jay Allison (Rodney), Tom Wilson (Mike), Kristin Bower (Lauren)

Charlie, célibataire, homme à femmes et célèbre compositeur de Jingle voit débarquer son frère Alan chez lui. Sa femme l’a mis à la porte pensant qu’elle est lesbienne. Ne sachant pas où aller il demande de rester chez Charlie. Ainsi commence la cohabitation des Harpers qui ne sera pas sans problème. Alan amène son fils Jake avec lui et la mauvaise influence de Charlie commence déjà à se faire sentir: drague et partie de poker.
Contre ce style de vie, Alan décidera d’aller chez sa mère mais craquera quand Charlie lui demandera de revenir.

Malibu, villa de Charlie Harper… Charlie est en compagnie d’une jeune femme et ils s’apprêtent à faire l’amour. Alors qu’elle passe une tenue plus sexy, Charlie reçoit un coup de téléphone d’une de ces ex. La jeune femme l’interroge sur le coup de téléphone. Charlie lui donne une réponse fausse: il serait sur de drôle de liste de démarcheur avant de lui avouer la vérité: c’est une ex un peu trop collante. Elle propose de lui donner une bonne punition et Charlie accepte volontiers.

Il reçoit un nouveau coup de fil mais cette fois c’est son frère, Alan, qui a été jeté à la porte par sa femme. Alors que Charlie l’interroge sur le lieu où il va dormir, Alan lui répond qu’il va venir chez lui. Charlie suggère à la jeune femme de se dépêcher de faire l’amour avant que son frère arrive mais quelques secondes plus tard celui-ci fait irruption dans la chambre pour lui dire qu’il s’est garé derrière la voiture de la jeune femme.
Alan fait un discours sur son mariage et la jeune femme décide de quitter la maison pour les laisser parler, au grand regret de Charlie. Alan mise sur une semaine pour que tout redevienne dans l’ordre et Charlie propose à Alan d’aller dormir et de lui fournir des draps (pas besoin Alan les a).
Ensuite, Alan interroge son frère sur sa vie pour faire la conversation mais une fois qu’il l’a entendu (argent facilement gagné, sexe, alcool), il décide finalement d’aller se coucher. On voit alors l’apparition de l’ex de Charlie qui l’espionne derrière une porte-fenêtre.

La scène suivante se passe le lendemain matin lorsque Jake observe son oncle dormir. Charlie a une migraine et explique à Jake pourquoi il a bu et dit un gros mot. Il doit alors donner un dollar mais en donne 20 pour prévoir jusqu’au déjeuner. Pendant ce temps là, Alan est au salon avec sa femme Judith. Il lui propose de faire une liste pour les côtés positifs et négatifs du mariage mais elle lui avoue qu’en pensant à lui qui l’attend à la maison, elle se met à pleurer. Charlie et Jake descendent à ce moment là de la chambre et vont sur la terrasse. Judith et Alan continue de discuter.
Elle donne une description d’Alan comme étant un homme psychorigide, un vrai constipé, un inflexible, un obsessionnel. Pendant cette conversation, Charlie et Jake sont sur la terrasse et Charlie commence à boire. Jake comprend alors la situation du divorce et Charlie lui avoue qu’il aurait aimé que ses parents soient divorcé à son âge. Jake dit alors à son oncle que sa mère trouve qu’il est sa plus grande déception. Alan arrive alors sur la terrasse et demande à Jake d’aller embrasser sa mère. Il suggère à Charlie de ne rien dire à Jake car il ne se doute de rien ce qui est bien entendu faux. Judith part à Las Vegas alors que Jake reste avec son père et Charlie.

Jake réclame a manger. Ils décident donc d’aller faire des courses car il n’y a rien dans le frigo. Commence alors le problème du choix des aliments comme le lait. Ils choisissent les céréales « Mapple Loops » dont le jingle a été écrit par Charlie lui-même. C’est à ce moment-là qu’ils se font aborder par une femme et qu’ils se rendent compte que Jake est un aimant à fille. Tandis que l’oncle et le neveu font les courses, Alan est au téléphone chez Charlie pour annuler une conciliation qui devait avoir entre lui et sa femme. Rose, l’ex collante, à l’arrière plan monte sur la terrasse par la balustrade. Elle interromps Alan et se fait inviter à rentrer en se faisant passer pour la femme de ménage. Une fois rentré elle sens l’odeur de Charlie et va sentir Alan pour voir s’il sent lui aussi le mâle ce qui n’est pas le cas. Lorsque Charlie rentre et après que Jake est repris quelques expressions de son oncle comme « allez changer l’eau des olives », Alan lui dit que Rose a fait le ménage dans la maison. Charlie se précipite alors sur ses meubles de cuisine et ce qu’il craignait est arrivé. Les meubles sont collés. Alan essaye alors de décoller les portes d’un meuble en hauteur et une discussion sur les défauts des deux frères commence.

Charlie se vante, à ce moment-là, d’avoir été le dernier à avoir coucher avec une femme mariée, sa mère apparaît en lui disant qu’il ne devrait pas être fière. Alan surpris tombe à la renverse et s’écrase sur le sol. Ensuite, sa mère lui fait des reproches sur le fait de lui avoir fait ça à elle. Si elle veut voir son petit-fils, désormais, elle devra appeler Judith qui ne l’apprécie pas. Alors que Jake emmène une boisson pour sa grand-mère, il se fait rembarrer car il a oublié le citron. Sa mère propose à Alan de venir habiter chez elle. Elle lui dit qu’elle l’aime et il lui répond la même chose. Elle attend le même compliment de la part de Charlie qui mettra trop de temps à le dire à son goût . Après le retour de Judith de Las Vegas, elle retrouve son mari au resto et lui avoue qu’elle pense être lesbienne. Alan propose de faire (de nouveau) une liste. Pendant ce temps là, Charlie joue au poker avec ses amis tandis que Jake l’aide à bluffer…

Au retour d’Alan c’est Jake qui joue et gagne car il a relevé le tic de l’autre joueur. Alan est furieux et fait des reproches à Charlie sur le bien et le mal tandis que Charlie essaye de savoir comment le repas c’est passé. Alan lui avoue qu’elle est lesbienne et Charlie fait une blague qui est la goutte faisant déborder le vase. Alan décide d’aller habiter chez sa mère. Charlie joue au panier durant la nuit précédent le départ, et Jake le rejoint en disant qu’il aimerai avoir un père plus cool. Mais Charlie lui dit que son père fait ce qui est bien pour lui.

La scène de départ se répète alors deux semaines plus tard. Charlie retrouve la jeune femme mais il n’arrête pas de penser à Jake et demande à la jeune femme si elle a déjà pensé à avoir des enfants. Elle décide de partir a cause de l’horloge déréglé de Charlie. Rose appelle à ce moment-là et Charlie lui pose la même question et elle aura la même réaction.
Charlie décide de rendre visite à son frère chez sa mère, trois semaines après. Il propose a Alan de revenir mais que s’est surtout pour Jake car il ne peut pas le priver de lui. Après avoir vu comment Jake est traité par sa grand-mère, Charlie donne un faux caillou (synonyme de clé) et tout redeviens normal.

La scène de la drague au supermarché recommence mais cette fois à trois. Alan ne veut pas draguer à l’aide de son fils même si Charlie l’en convint après avoir parlé de Judith qui se fait plein de femme. Mais une superbe blonde les prend pour des gays alors Charlie envoie Alan dans la voiture.